Un invité dans le genou

Une bien étrange aventure:

Le petit américain Paul Franklin, 4 ans, d’Alison Viejo, Comté d’Orange,

passe des vacances en famille à la plage de Spooner’s Cove, en Californie.

Jusqu’à ce qu’il fasse une petite chute sur les rochers, le genou est un peu blessé.

Rachael, en bonne mère de famille, nettoie la plaie, la désinfecte, met un pansement dessus et n’y pense plus

Un banal petit bobo.

A la patinoire, une semaine plus tard, Paul tombe à nouveau et se ré-ouvre le genou, la plaie s’infecte,

on consulte le médecin de famille, et la famille repart avec un traitement pour le petit Paul.

Le genou ne veut pas guérir, devient de la taille d’une orange, rouge, chaud et enflé.

Le médecin pense à une infection à staphylocoques, prélève des échantillons de tissue en vue de recherche d’un dangereux virus,

et prescrit des antibiotiques à forte dose.

Dix jours plus tard, L’apparence du genou s’étant amélioré, l’histoire semblait terminée.

Ce n’est que quand Paul fit une nouvelle chute qu’elle comprit que décidément, quelque chose allait de travers.

Le genou semblait rempli de ce qui ressemblait à une sorte de pus noir,

elle décida d’essayer, en dépit de l’avis médical de le drainer un peu.

Elle appuie sur la blessure et est choquée de ce qu’elle expulse du genou de son fils,

c’est une petite pierre noire,

qu’elle pose dans un récipient,

mais elle est tout de suite intriguée par l’aspect de cette pierre.

En y regardant plus près, la pierre semble bouger!

La retournant, elle constate que ce n’est pas une pierre,

c’est un petit escargot de mer.

Explications.

Quand Paul est tombé à la plage, trois semaines plus tôt, il serait en fait tombé sur un nid.

Un œuf d’escargot se serait logé assez profondément dans son genou, aurait éclos, et effectuant sa croissance dans le genou du garçon.

ça fait un peu penser au film « Alien »!

Comment l’escargot a-t-il fait pour survivre, et se développer dans un tel milieu?

L’escargot devait avoir des réserves vitellines, mais la chair humaine n’est-elle pas un milieu anaérobie (privé d’oxygène)?

L’escargot devait être assez profondément incrusté dans la chair, car j’imagine que la blessures a été nettoyée plus d’une fois, et il n’est sorti que quand la mère s’est mise à presser la plaie. C’est vraiment très surprenant!

La mère est maintenant à la recherche d’un biologiste marin qui pourrait lui expliquer comme cette étrange aventure est possible.

En attenant, Turbo, le nom que Paul a donné au petit gastéropode, a rejoint le poisson Dory dans l’aquarium familial.

Et voici le reportage en entier et en anglais.  Les aventures de « Snail boy »

Publicités

Quelques très belles photos animalières

Singes d’or (Cercopithèque, Cercopithecus Kandti)
par: « Floridapfe from S.Korea Kim in cherl »

Faon (de cerf, de daim ou de chevreuil?)
Libre de droit.

Libre de droit.

Rouge-gorge familier d’Europe. (Erithacus Rubecula)

Gorfou huppé (Gorfou de Sclater)
(Eudyptes Sclateri)

Renard des neiges
(Renard arctique renard polaire ou renard isatis)
(Vulpes lagopus)
ancienne dénomination: Alopex lagopus

Poisson-mandarin (poisson-cachemire)
(Synchiropus Splendidus)
Par Luc Viatour. Libre de droit.


Ok, ok, photoshop est sûrement passé par là pour celle-là.